Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu langues
  5. Aller au menu aide
  6. Aller aux encarts
  7. Aller aux raccourcis clavier

Ce site utilise des cookies pour nous aider à améliorer votre expérience d'utilisateur. Plus d'informations sur notre politique de cookie.

FERMER

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Sites Groupe |
     
  4. Contact |
  5. Plan du site |
  6. Aide
  1. Taille de la police

    Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police  
 
 

Votre Santé

Contact

Sanofi Belgium

Airport Plaza
Montreal Building
Leonardo Da Vincilaan 19
BE, 1831 Diegem

Tél. : 02 710 54 00
Fax : 02 710 54 09

Email: info.belgium@sanofi.com

Contenu :

Les maladies rénales

 

Fonction des reins

Nos reins ont trois fonctions importantes :

  • Ils filtrent les déchets rejetés dans le sang suite aux différents processus métaboliques à l’œuvre dans notre organisme. Si ces déchets n’étaient pas éliminés correctement, nous serions empoisonnés par notre propre corps au bout de quelques semaines.
  • Les reins assurent également l'équilibre du volume de liquide, en produisant beaucoup ou peu d’urine selon la quantité présente.
  • Les reins produisent également un certain nombre d’hormones vitales pour notre santé et pour le bon fonctionnement de notre organisme, notamment une hormone qui contribue à la solidité des os. Les reins régulent entre autres la tension artérielle et stimulent la production de globules rouges dans la moelle épinière.

Faits et chiffres

En Belgique, 250.000 à 500.000 patients ont un dysfonctionnement plus ou moins important de leurs reins et environ 8.000 personnes sont au stade de l’insuffisance rénale terminale nécessitant un traitement par dialyse. Chaque année, plus ou moins 2.000 patients arrivent en dialyse, 450 patients subissent une transplantation rénale et 1.800 décèdent.

D’après les prévisions, le nombre de patients en dialyse devrait augmenter car l’incidence des principales causes de l’insuffisance rénale, que sont le diabète et l’hypertension, ne cessent de progresser année après année.

L’hyperphosphorémie

Comme mentionné auparavant, lorsque les reins ne fonctionnent plus suffisamment, ils éliminent moins bien les déchets (tels que le phosphore) de l’organisme, ce qui peut avoir des conséquences sur la santé des patients souffrant d’insuffisance rénale. Lorsque ce patient se trouve confronté à un taux de phosphore trop élevé, le néphrologue parlera d’hyperphosphorémie.

À court terme, une augmentation du taux de phosphore peut provoquer des yeux rouges ainsi que des irritations de la peau. À long terme, un déséquilibre des taux de phosphore peut provoquer une détérioration de l’état des os (augmentation du risque de fractures) ainsi que des calcifications vasculaires (augmentation du risque cardiovasculaire).

Traitement

Pour lutter contre l’hyperphosphorémie, il y a trois mesures :

  • La dialyse
  • Le régime alimentaire
  • Les chélateurs de phosphore

En Belgique, il existe plus de 60 centres de dialyse, comptant plus de 340 néphrologues. L'hémodialyse est une technique qui permet d'éliminer efficacement les substances pouvant être toxiques du sang, telles que le phosphore, qui ne sont plus évacuées naturellement par les reins. Les séances d'hémodialyse durent en général de 3 à 4 heures, à raison de 3 fois par semaine.

L’alimentation étant la source principale d’apport en phosphore, une approche diététique reste fondamentale pour un patient insuffisant rénal souffrant d’hyperphosphorémie.

En plus de la dialyse et d’un régime équilibré, le néphrologue peut également prescrire des médicaments qui captent le phosphore dans le tube digestif, ce qui permet d’évite son absorption dans l’organisme. Ces médicaments sont appelés chélateurs de phosphore.


BNL.SEC.14.06.01

Mise à jour : 26 Août 2014

Encarts :

Corporate information

Corporate information