Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu langues
  5. Aller au menu aide
  6. Aller aux encarts
  7. Aller aux raccourcis clavier

Ce site utilise des cookies pour nous aider à améliorer votre expérience d'utilisateur. Plus d'informations sur notre politique de cookie.

FERMER

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Sites Groupe |
     
  4. Contact |
  5. Plan du site |
  6. Aide
  1. Taille de la police

    Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police  
 
 

Votre Santé

Contact

Sanofi Belgium

Airport Plaza
Montreal Building
Leonardo Da Vincilaan 19
BE, 1831 Diegem

Tél. : 02 710 54 00
Fax : 02 710 54 09

Email: info.belgium@sanofi.com

Contenu :

Hématologie

 

Greffe de cellules souches du sang

Le traitement de certains cancers inclut la greffe de cellules souches du sang (on parlait anciennement de greffe de moelle).

Qu'est-ce qu'une cellule souche?

Contrairement à la plupart des cellules, les cellules souches sont capables de se renouveler indéfiniment et de réparer des tissus abimés, voire de les créer de toute pièce. Les cellules souches qui régénèrent le sang sont situées dans la moelle osseuse.

La greffe de cellules souches

La greffe proprement dite est précédée d'une chimiothérapie, accompagnée ou non d’une irradiation corporelle totale pour détruire un maximum de cellules cancéreuses. Mais ces traitements détruisent aussi les cellules souches du sang. C'est pourquoi une greffe de cellules souches est ensuite indispensable pour permettre la régénération du sang en globules rouges, globules blancs et plaquettes

Deux types de greffe.

La greffe allogénique (ou allogreffe)

Elle utilise les cellules souches d’un donneur compatible. Il s’agit de préférence d’un donneur apparenté (frère ou soeur). À défaut, il est possible d’utiliser les cellules souches d’un donneur compatible non apparenté.

La greffe autologue

Elle utilise les cellules souches du patient.

La greffe de cellules souches est devenue partie intégrante du traitement de ces cancers, particulièrement l'autogreffe de cellules souches. Le succès de la greffe dépend d'une collecte suffisante de cellules souches. Dans près de 10 à 30 % des cas, il est impossible de recueillir la quantité minimale nécessaire en vue de la greffe.

Il existe dans ce cas une petite molécule novatrice qui permet de déloger les cellules souches présentes dans la moelle osseuse, ce qui favorise leur libération dans la circulation sanguine et permet d’en récolter davantage, garantissant ainsi un taux de réussite plus élevé pour la greffe.

B.PLE.14.09.01

Mise à jour : 01 Octobre 2014

Encarts :

Corporate information

Corporate information